Le Fonctionnement du Réseau TAP Ile de France

 

Le Réseau TAP Ile de France est présidé par le Dre Patricia Lubelski, pédiatre libérale  intervenant au Réseau TAP IDF

Les trois cofondatrices du Réseau TAP IDF sont :

  • Mme Sylviane LEWIK DERAISON, orthophoniste libérale, vice-présidente de la Fédération Nationale des Réseaux de Santé Troubles du Neurodéveloppement et des Apprentissages (FNRS-TNA) et vice-présidente du réseau TAP IDF
  • Dr Catherine Billard, neuropédiatre, présidente de l'ARTA, coauteur de la  BMT-a (Batterie Modulable de Tests troubles des apprentissages et fonctions cognitives),ex-responsable du Centre de Référence des Troubles des Apprentissages du CHU Bicêtre (AP-HP) et présidente d'honneur du Réseau TAP IDF.
  • Monique Touzin, orthophoniste au sein du Dispositif Paris Santé Réussite, coauteur de la  BMT-a (Batterie Modulable de Tests troubles des apprentissages et fonctions cognitives) et Trésorière du réseau TAP IDF.

L’équipe de coordination :

 

  • Une pédiatre : Dre Marianne CHATRIOT

 

Le pédiatre coordonnateur a pour mission d’améliorer la prise en charge des enfants/ adolescents présentant un trouble des apprentissages, à la demande des professionnels du Réseau TAP Ile de France.

Son rôle est de répondre à leurs interrogations concernant le diagnostic des troubles et leur importance, la définition de priorités dans la prise en charge et des objectifs à l’intérieur d’une rééducation. Le médecin donne un avis sur le type d’adaptations scolaires et aide à leur mise en place effective, auprès du médecin scolaire et de la MDPH. Elle peut effectuer un suivi de l’enfant si nécessaire et une guidance familiale.

Le médecin coordonnateur, membre du conseil d'administration, apporte également son expertise à la détermination des actions du Réseau TAP Ile de France et à l’évaluation de celles-ci.

 

  • Un pédopsychiatre : Dr Jean CHAMBRY

 

Le pédopsychiatre coordonnateur a pour mission d’améliorer la prise en charge des enfants/ adolescents présentant un trouble des apprentissages, à la demande des professionnels du Réseau TAP Ile de France.

Son rôle est de répondre à leurs interrogations concernant le diagnostic des troubles et leur importance, la définition de priorités dans la prise en charge et des objectifs à l’intérieur d’une rééducation. Le médecin donne un avis sur le type d’adaptations scolaires et aide à leur mise en place effective, auprès du médecin scolaire et de la MDPH. Elle peut effectuer un suivi de l’enfant si nécessaire et une guidance familiale.

Le pédopsychiatre coordonnateur, membre du conseil d'administration, apporte également son expertise à la détermination des actions du Réseau TAP Ile de France et à l’évaluation de celles-ci.

Il anime régulièrement des soirées d'information sur le thème des troubles des apprentissages ou du TDAH,  dédiées aux familles ou aux professionnels de santé et de l'éducation 

  • Une secrétaire administrative : Mme Audrey Cladier

 

La secrétaire du Réseau TAP Ile de France assure l’accueil téléphonique et le premier niveau d’orientation.

Elle prend également en charge l’administration générale et veille au bon fonctionnement du Réseau TAP Ile de France :

  • Saisie, conservation et diffusion des données (mise à jour des fichiers informatiques et papiers, envoi des documents récurrents et ponctuels aux adhérents du Réseau TAP Ile de France et aux parents, classement),
  • Traitement du courrier,
  • Logistique des formations et événements organisés par le Réseau TAP Ile de France,
  • Relations avec les fournisseurs,
  • Gestion des procédures de rémunérations spécifiques et d’indemnisations des professionnels de santé libéraux.

 

  • Une directrice coordinatrice : Mme Katia SETBON 

 

La directrice est garante du fonctionnement et de l'administration du Réseau TAP Ile de France par délégation du président et du conseil d'administration de l'association (management, gestion du personnel, gestion administrative et financière du réseau...) et agit en lien avec la gouvernance du réseau . À ces missions s'ajoutent des missions  de chef de projet et de coordinatrice .

Chef de projet, elle organise, coordonne et participe à toutes actions visant à faire fonctionner le Réseau TAP Ile de France. Responsable de son évaluation administrative, elle est garante de sa visibilité auprès des instances et du public.

Coordinatrice, elle assure la coordination du parcours de soin des enfants et adolescents intégrés dans le Réseau TAP Ile de France et apporte un soutien aux parents et aux professionnels face aux situations complexes . Chargée de la mobilisation des professionnelles de santé et des interlocuteurs de l’éducation nationale dans le cadre de l’activité du réseau,elle est également garante de l'évaluation administrative des parcours de soins du réseau.

 

 

Les instances du Réseau TAP Ile de France :

 

  • Le Comité de pilotage :

 

Il a pour missions de définir et de faire évoluer les objectifs opérationnels du Réseau TAP Ile de France, de définir les moyens et actions à mettre en œuvre pour réaliser ces objectifs et de s’assurer de leur financement, ainsi que d’engager des réflexions pluridisciplinaires et d’évaluer les résultats obtenus.

 

 

  • Le Conseil d’Administration :

 

Sur la base des réflexions menées par le comité de pilotage notamment, il définit les orientations du Réseau TAP Ile de France, supervise la déclinaison de ces orientations en actions du Réseau TAP Ile de France et prend les décisions relatives à leur mise en œuvre opérationnelle.

De plus, le Conseil d’Administration est représenté dans toutes les interventions collectives du Réseau TAP Ile de France à l’extérieur (réunions, formations, instances, groupes de travail...)

 

 

  • L’Assemblée Générale :

 

Rassemblement de l'ensemble des adhérents du Réseau TAP Ile de France (ou de leur représentant) afin de les informer sur l’année écoulée (rapport moral et financier), ainsi que sur les décisions prises par le Conseil d’Administration, et de les inviter à approuver ou non celles-ci.

 

 

  • Le Comité Scientifique :

 

Il a pour rôle de valider les procédures et protocoles et d’actualiser les textes scientifiques.